Ouate | Rembourrage

Dans cette famille Ouate et rembourrage I ♥ TISSUS vous propose quelques tissus vous permettant de rembourrer, de doubler, de donner du volume ou de l’épaisseur à vos vêtements, à  vos créations.

Choisir sa ouatine ?

Il y a bien sure toutes sortes de ouate, ouatine, molleton, gaze correspondant à des besoins spécifiques. Nous vous en prése...

Voir plus

Ouate | Rembourrage

  • 4,95 €
    Vente: Au mètre (en un seul morceau) | min : 50 cm
    Largeur: 180 CM

    Rembourrage compacte et de qualité, 3 mm d'épaisseur qui se tient parfaitement, pour créations patchwork, couvertures, vêtements...

  • 3,60 €
    Vente: Au mètre (en un seul morceau) | min : 1 mètre
    Largeur: 160 cm

    Ouate compacte et de qualité, 1 cm d'épaisseur qui se tient parfaitement, pour toutes les créations en volume.

Ouate | Rembourrage

Dans cette famille Ouate et rembourrage I ♥ TISSUS vous propose quelques tissus vous permettant de rembourrer, de doubler, de donner du volume ou de l’épaisseur à vos vêtements, à  vos créations.

Choisir sa ouatine ?

Il y a bien sure toutes sortes de ouate, ouatine, molleton, gaze correspondant à des besoins spécifiques. Nous vous en présentons quelques-uns.

La ouate à l’état brut est une fibre grossière de coton, de cellulose ou de polyester distribuée en sac de 500 gr et plus. Elle est utilisée pour le rembourrage de coussin, de peluches, de sacs, pelotes à épingles etc.

Son dérivé la ouatine ou ouate au mètre est assemblé comme un tissu mais ce n’est pas tissé. Elle se présente en rouleau très volumineux mais pas lourd. Elle est vendue au mètre à partir de 50 cm à un prix très bas.  Très aérien, peu compact Elle peut se déchirer facilement. La largeur est dans les standards d’un tissu classique de 140 à 160 cm et son poids peut varier de 60grs/m2 à 200 gr /m2. Plus le poids est important, plus l’épaisseur l’est aussi. Par exemple une ouate de 100 gr a 1cm d’épaisseurs environ. Si on n’a pas de grosse ouate on peut superposer autant d’épaisseurs que l’on souhaite pour atteindre le volume recherché.

Cette Ouate au mètre sera employée essentiellement pour matelasser des vêtements : manteaux, parkas, vestes, c’est un bon isolant car son assemblage emprisonne l’air. Il peut être laisser en libre ou matelassé.

Le matelassage peut être fait à la main ou de façon industriel. Il consiste à piquer ou soudé un tissu ou deux avec la ouate à l’intérieur. On parle d’un matelassage simple face, par exemple une doublure en piqué losange avec une ouate ou d’un matelassage double face, par exemple un tissu imperméable de nylon piqué en rectangle avec une ouate de 100 gr et une doublure. Tous les assemblages sont possible en industriel, le nombre des motifs de piquage est assez limités : losanges, carré biais, ligne verticales ou horizontales. De même la technique de la soudure à l’ultrason ne permet pas une grande variété de dessins et il faut des matières synthétiques pour que les soudures tiennent la ouate avec le tissu. Le matelassage à la machine permet de faire différents motifs et de laisser libre cours à votre créativité. Il demande tout de même une certaine expérience 

Résultat de recherche d'images pour "doudounes"Résultat de recherche d'images pour "doudounes"Résultat de recherche d'images pour "doudounes"C:\Users\Utilisateur\AppData\Local\Microsoft\Windows\INetCache\Content.MSO\BD80E681.tmp

La ouatine patchwork ou rembourrage patchwork est plus compact (épaisseur de 3 mm) et tissée en poly coton. Elle répond aux normes Oekotex et a une bonne tenue au lavage   Nous la commercialisons en grande largeur de 180 cm avec un poids de 150 gr/m2.

Vous pouvez l’utilisée pour protéger une table ou un matelas, dans les loisirs créatifs, pour des ouvrages en patchwork etc.

https://ilovetissus.com/ouate-rembourrage/494-rembourrage-patchwork-polycoton.html

Il existe aussi de la ouate collée :  sur une doublure coton par exemple 

Conseils couture pour le piquage ou le matelassage 

  • Matelassé avant de couper

  • Prendre la ouatine en sandwich et bien épingler les deux ou trois épaisseurs 

  • Mettre éventuellement du papier de soie pour faire bien glisser la ouate sous la machine 

  • Tracer sur le tissu du dessus de façon très régulière à la craie ou stylo effaçable avec une règle de patchwork   ou un guide couture a adapter sur votre pied de biche.

  • Choisir son motif, losanges, carrés, lignes, cercles 

  • Si on veut un matelassé très serré on peut utiliser la largeur du pied de biche.

  • Utiliser une équerre pour tracer les lignes à partir de la lisière.

  • Rouler la partie de tissu à droite de la machine pour ne pas être gêné.

  • Choisir de longs points.

  •  Après le matelassage poser les pièces sur le patron , couper et surfiler .